navigation

Dans d’autres circonstances ? 2 mars 2017

Posté par phenomeneslumineuxdansleciel dans : Arcs-en-ciel , ajouter un commentaire

L’arc-en-ciel est observable la nuit, la lune remplace le soleil lorsqu’elle est pleine, on appelle ceci « moonbow ». L’arc est néanmoins plus pâle qu’avec le soleil, il est difficile à distinguer car les photorécepteurs de l’œil humains ne sont pas suffisamment excités par la pâleur des couleurs. Une nuit très dégagée est donc nécessaire à l’observation de ce phénomène.

Qu’est-ce que c’est ? 28 février 2017

Posté par phenomeneslumineuxdansleciel dans : Arcs-en-ciel , ajouter un commentaire

Un arc-en-ciel est un phénomène lumineux et coloré, il rend visible le spectre continu de la lumière blanche. Il expose toutes les couleurs observables dans le domaines du visible, il émet également les couleurs propres aux infrarouges et aux ultraviolets, néanmoins, elles ne sont pas observables à l’œil humain.

index

C’est Isaac Newton qui définie les sept couleurs de l’arc-en-ciel, seulement 6 de ces couleurs correspondent au champs chromatique, mais Isaac Newton ajouté l’indigo pour que les sept couleurs soient au même nombre des notes de la gamme musicale.

Plusieurs éléments sont nécessaires à la création d’un arc-en-ciel : une source de lumière blanche (le soleil), des goutes d’eau en suspension dans l’air (bruine ou pluie), et un observateur. Il faut également une situation propice à la création d’un arc coloré : http://phenomeneslumineuxdansleciel.unblog.fr/2017/02/23/et-scientfiquement/

Et scientifiquement ?

Posté par phenomeneslumineuxdansleciel dans : Arcs-en-ciel , ajouter un commentaire

Un arc-en-ciel, est un phénomène optique et météorologique.
On peut l’observer quand le soleil brille suffisamment durant une averse, ou alors, tout simplement lorsque de l’eau est en suspension dans l’air. Cette situation permet de rendre le spectre lumineux visible. On parle d’arc coloré.
Pour observer ce phénomène, certaines conditions doivent être respectée. Le soleil doit être bas sur l’horizon. L’apparition d’un arc-en-ciel est très similaire à l’expérience de Newtont. Les gouttes d’eau dans l’atmosphère jouant le rôle du prisme, le soleil est source de lumière blanche et l’arc coloré est le spectre de lumière. L’observateur doit se situer entre le soleil et le phénomène lumineux, ces trois acteurs doivent toujours être alignés, c’est pour ça qu’on ne voit jamais le pied d’un arc-en-ciel.

C’est également pour ça que l’arc-en-ciel est perçu d’une manière différente par tous. Les particules d’eau se déplacent dans l’air et les radiations lumineuses rebondissent avec des angles différents, la place de l’observateur détermine donc la façon dont il est perçu

rouge-superieur-arc-en-ciel
La lumière du soleil doit se refléter sur le gouttes d’eau selon un angle compris entre 40° et 42°.
L’indice du milieu est noté n.n de l’eau est égal à 1,33, et n de l’air est égal à 1.

1,33*Sin limite=1*Sin90°
Sin limite = 1/1,33=0,75
ArcSin 0,75=49°
Donc pour voir apparaître un arc-en-ciel l’angle r doit être supérieur ou égal à 49°. Cette condition est nécessaire à la déviation de la lumière dans la goutte, si l’angle est inférieur, la lumière traverse seulement la goutte.

Dans ce schéma, D est la droite imaginaire qui sert à trouver la déviation finale du rayon :
D=(i-r)+(π-2*r)+(i-r) π est radiant donc, équivaut à 180°
D=π-(4*r-2*i)

Plus la goutte d’eau est grosse, plus l’arc-en-ciel est coloré.images

Est-ce possible ailleurs ? 26 février 2017

Posté par phenomeneslumineuxdansleciel dans : Arcs-en-ciel , ajouter un commentaire

Un phénomène lumineux similaire a également été observé sur Venus, il est appelé « gloire . Il entoure les objets et leur donne un halo semblable à un arc-en-ciel. Il a été observé pour la première fois le 24 juillet 2011 pour la première fois sur une autre planète que la Terre, à 70 km au dessus de la planète, et mesurait 1.200 km. Ce phénomène a néanmoins été observé dans les même circonstances que sur Terre : une réverbération du soleil sur les particules des nuages, hors, sur Venus, la réverbération se fait sur les particules d’acide sulfurique contenues dans son atmosphères. Ces particules mesuraient 1.2 micromètre de large, soit l’équivalent de 1/50 de cheveux humain.

En règle générale, deux conditions sont requises à l’observation de ce phénomène : les particules contenues dans les nuages, ou dans l’atmosphère doivent être sphériques ou liquides ET toutes de taille similaire. C’est donc le cas de Venus avec ses particules sulfuriques.

En observant la composition de l’atmosphère de Vénus, on constate qu’elle possède de nombreux points communs avec celle de la Terre, mais l’élément indispensable à la création d’un arc-en-ciel est la vapeur d’eau ainsi que le soleil, qui éclaire également Vénus qui fait partie du système solaire. On appelle Venus « sœur jumelle » de la Terre.

Système solaire

La Vérite nous rendra libre ! |
Sociodure |
LE PLUS GRAND MAÎTRE MARABO... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Linkup - Promotion 85 A
| LE PLUS GRAND MAÎTRE MARABO...
| Petitleonard